paris-ville-lumiere

Ville Lumière. Cette figure de style est en phase avec la saison : illuminations sur les Champs Élysées, guirlandes et arbres scintillants à tous les coins de rues… En ce moment, la capitale brille de 1000 feux !  Le Parisien un rien hautain, très fier de sa ville, vous dira : « C’est une appellation amplement méritée, non ? »

paris-ville-lumiere-promenade-des-sens

Voici un petit rappel historique pour mieux éclairer le mieux le sujet.

Le saviez-vous ? Au XVIIIème, sous le règne du Roi-Soleil, les rues obscures transformaient Paris en véritable coupe-gorge à la nuit tombée. Le Lieutenant Général de Police, Gabriel-Nicolas de la Reynie, imposa aux parisiens d’allumer le soir bougies, lampes à huile et flambeaux, aux pas de portes et aux fenêtres. Avec pour effet de faire reculer la criminalité !

sapin-galeries-lafayette-paris-ville-lumiere-promenade-des-sens.4

On dit aussi que les Londoniens furent fascinés par les premiers passages couverts éclairés au gaz, dès 1820-1830. Ils auraient alors eux-mêmes baptisé Paris « The City of Light ».  En 1860, pas moins de 56000 réverbères à gaz étaient implantés dans les avenues et autour des monuments.

paris-ville-lumiere-promenade-des-sens.2

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous d’autres idées (lumineuses) sur la question ?

Suivez Promenade des Sens dans Paris et sur Facebook.